LES ANCIENS COMBATTANTS

 

L’association des Anciens Combattants  de Longaulnay est affiliée à l’Association Interdépartementale des CPG CATM TOE, Veuves et Citoyens de la Paix d’Ille-et-Vilaine et des Côtes d’Armor. Elle regroupe les Anciens Combattants et Citoyens de la Paix de Longaulnay.

Elle a pour but de maintenir le souvenir des évènements passés ayant marqué l’histoire de la Nation Française.

Elle participe aux commémorations locales les 8 mai et 11 novembre de chaque année ainsi qu’à la commémoration cantonale du 5 décembre.

Les Anciens Combattants  des évènements du XXème siècle étant de moins en moins nombreux, l’Association invite les personnes volontaires, de tout âge, de tout sexe, désireuses de perpétuer le devoir de mémoire à rejoindre ses rangs en qualité de Citoyen de la Paix.

 

Organisation du Bureau 2019:

 

Président : Guy LEFAUCHEUR, 

Vice-Président : Michel ROCHEFORT, Ancien Combattant

Secrétaire : Claude ROZET, citoyen de la Paix

Secrétaire Adjoint: Bernard DE LAROMIGUIERE

Trésoriere : Christiane DUFOUIL

Trésorier Adjoint : Jean Claude FOUERE

 

PRESIDENT D HONNEUR: Jean FOUERE

 

Porte DRAPEAU : Elie HALNA, André PRIME, Alain RENAULT, Jean Yves DENOUAL

Cotisation annuelle : 22,00 Euros

 

Pour vous inscrire, ou pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter le Président Guy LEFAUCHEUR

 

 

 

Nouveau bureau 209

Le 55e anniversaire s'est déroulé samedi matin. C'est derrière la fanfare de la Saint-Maurice de La Fresnais et une bonne vingtaine de drapeaux des anciens combattants que le cortège d'environ 300 personnes s'est rendu devant le monument aux morts. Michel Yris, président cantonal a lu le communiqué de la Fédération nationale des anciens combattants. Puis le maire, David Buisset, a énuméré les noms des 16 hommes de Longaulnay ayant servi en Algérie.

Jean Fouéré, ancien de l'Algérie, a rappelé les cinq morts du canton de Tinténiac. Avant de se féliciter des vingt citoyens de la Paix de Longaulnay.

La cérémonie s'est achevée par la chanson l'Algérie, entonnée par les frères Fouéré. Une chanson écrite par un prêtre, appelé de Vendée, que les deux frères ont chanté avec une émotion ressentie par le très nombreux public.

Après le vin d'honneur, ils étaient 200 à se retrouver à la salle de Saint-Thual pour le banquet.